L’othématome chez le chien ou le chat

Lorsque votre chien ou votre chat a le pavillon de son oreille qui est anormalement gonflé et que celle-ci est pliée, il faut s’en occuper. Cela est probablement un othématome. C’est une pathologie qui fait très mal à l’animal. Découvrez la conduite à tenir dans le cas de l’othématome chez le chien ou le chat.

L’othématome chez le chat : que faut-il retenir ?

L’othématome est une pathologie qui est très rare chez les chats. Cela dit, il faudra en connaitre la cause et les traitements possibles en cas de besoin.

Lire également : Adopter un chien : pouvez-vous choisir une race pour son esthétique ?

Les causes

Chez le chat, l’othématome est parfois lié à un traumatisme qui est souvent causé par le félin lui-même. Cela a pour source une pathologie auriculaire cachée dont une otite ou une hypersensibilité.

Retenez que cela n’est qu’une supposition et que l’othématome est en mesure d’avoir une autre source. Tout compte fait, il faudra faire une consultation au chat pour connaitre la cause réelle de cette pathologie afin de savoir le traitement à suivre.

A découvrir également : Le guide complet pour nourrir votre chien selon son stade de vie

Les traitements possibles dans le cas d’un othématome chez le chat

Lorsque votre félin a un othématome, vous avez le choix entre un traitement médicamenteux, non médicamenteux ou carrément avoir recours à une chirurgie dans le pire des cas.

Dans le premier cas, vous avez la prise des corticoïdes par injection locale au niveau de l’oreille. Pour ce faire, il faut que cela soit fait suite à un drainage à un taux supérieur à 90 %.

Aussi, il y a la possibilité que l’animal prenne cela par la voie orale afin de réduire le prurit qui est combiné à la pathologie. Cela permet de limiter sa récurrence.

Dans le second cas, vous avez la possibilité de faire un simple drainage précédé d’une aspiration de l’hématome pour éviter une fibrose. La chirurgie intervient dans le dernier cas de traitement et il est possible que l’intervention se passe sans incision.

L’othématome chez le chien : source et traitement

Othématome chez le chien ou chez le chat

Dans le cas du chien, il faut aussi connaitre les causes de ce mal pour le traiter.

Les sources de l’othématome chez le chien

Cette pathologie chez le chien est parfois due à un simple choc causant une rupture d’un vaisseau au niveau de l’oreille. Cependant, il est fréquent de voir des cas où c’est l’animal qui se blesse en se grattant violemment lorsqu’il souffre de gale.

Quel traitement pour le chien ?

Dans le cas d’un othématome du chien, il devient nécessaire de protéger votre animal des parasites que sont les puces, les tiques et les aoûtats. Le traitement de l’hématome de l’oreille chez le chien dépend de l’ampleur de la lésion.

Dans la plupart des cas, il faut une intervention mineure pour traiter cela. Lorsque vous pratiquez ce type traitement, vous avez deux possibilités. L’une d’entre elles suggère de faire des ponctions sous anesthésie locale pour nettoyer l’othématome.

Comment prévenir l’othématome chez le chien et le chat ?

Vous devez prévenir l’othématome chez nos amis à quatre pattes. Vous devez éviter les blessures aux oreilles. Lorsque vous pratiquez des activités extérieures avec votre animal, soyez vigilant afin de minimiser les risques d’accidents.

La consultation régulière d’un vétérinaire est aussi primordiale. En cas de blessure suspecte près des oreilles, il est indispensable de recourir rapidement à un professionnel compétent afin qu’il évalue la gravité de la situation et mette en place un traitement adéquat si nécessaire.

L’alimentation joue aussi un rôle crucial dans la santé globale de nos compagnons canins et félins. Une alimentation équilibrée et adaptée permettra non seulement de renforcer leur système immunitaire mais aussi de maintenir leurs tissus conjonctifs en bon état.

Vous devez prêter attention aux signaux que nous envoie notre animal. S’il se gratte fréquemment ou secoue souvent sa tête, cela peut être indicatif d’un problème au niveau des oreilles. Dans ce cas, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire qui saura procéder à une inspection minutieuse et apporter les soins nécessaires.

En suivant ces recommandations simples mais efficaces, vous pouvez aider à prévenir l’apparition de l’othématome chez votre chien ou votre chat. Privilégiez une approche préventive qui est la clé pour maintenir leur bien-être et les garder en bonne santé tout au long de leur vie.

N’oubliez pas, le bonheur et la santé de nos animaux de compagnie dépendent en grande partie de notre vigilance et de nos actions responsables.

Les complications possibles de l’othématome chez le chien et le chat

Bien que l’othématome puisse sembler être une affection relativement bénigne, une des premières conséquences d’un othématome non traité est la formation de cicatrices. Effectivement, lorsque le sang s’accumule entre les couches cartilagineuses auriculaires, cela crée une pression importante sur ces dernières. Cette pression peut entraîner des dommages permanents au tissu conjonctif, ce qui se traduit par la formation de cicatrices disgracieuses.

L’infection constitue un risque majeur pour les animaux atteints d’un othématome non soigné. Lorsque du sang stagnant se trouve dans une cavité fermée telle que l’oreille externe ou moyenne, cela crée un environnement propice à la prolifération de bactéries pathogènes. Si ces infections ne sont pas traitées rapidement et efficacement, elles peuvent entraîner des problèmes plus graves tels que des otites sévères ou une propagation de l’infection vers d’autres parties du corps.

En raison de la douleur qu’elle provoque et du désagrément ressenti par votre animal lorsqu’il secoue frénétiquement sa tête pour soulager cette gêne constante dans son oreille affectée, il peut y avoir un risque accru de traumatismes supplémentaires tels que des éraflures, des déchirures ou même une perforation de la membrane tympanique.

Vous ne devez pas négliger l’othématome chez le chien et le chat. En cas de doute ou dès les premiers signes suspectés, il est primordial de consulter un vétérinaire compétent et qualifié qui pourra diagnostiquer précisément cette affection et mettre en place un traitement adapté rapidement afin d’éviter ces potentielles complications.

Rappelez-vous, la santé et le bien-être de votre compagnon à quatre pattes sont entre vos mains. Soyez attentif aux moindres signaux qu’il peut vous envoyer et n’hésitez pas à agir promptement lorsque quelque chose semble anormal. Votre animal compte sur vous pour lui assurer une vie saine et heureuse sans complications inutiles.

vous pourriez aussi aimer